Oued Zenati (Guelma) – 10 février 2018

<

guelma ( oued Zenati )

Séisme à Guelma de 3.6 degrés samedi 10 février 2018

Un tremblement de terre d’une magnitude de 3.6 degrés sur l’échelle ouverte de Richter à Guelma samedi 10 février 2018 à 08h17, a indiqué le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) sur son site internet.

 

Continuer la lecture

Aokas (Bejaia) – 06 février 2018

séisme à Bejaia

Séisme à Béjaia mardi 06 février 2018, à 15h27

Un tremblement de terre d’une magnitude de 4.1 degrés sur l’échelle ouverte de Richter à Béjaia, mardi 06 février 2018 à 15h27, a indiqué le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) sur son site internet.

 

Continuer la lecture

Page d’Accueil des secousses telluriques en Algérie

Les séismes en Algérie et les causes principales des Tremblements de terre

Page d'Accueil - seismes

 

Les séismes se produisent à cause du déplacement des plaques tectoniques les unes par rapport aux autres. Le déplacement de ces plaques est dû à un certain refroidissement de la planète Terre.

Dans certaines régions, les plaques tectoniques s’affrontent, ce qui entraîne une accumulation d’énergie donc de contraintes (forces) le long des zones des failles.
Lorsque cette accumulation devient très importante et dépasse le seuil critique, l’équilibre de contact entre les deux plaques est rompu, la faille cède générant ainsi le séisme. En d’autres termes, on peut ainsi dire qu’un séisme est une vibration du sol, causée par une fracture brutale des roches en profondeur, créant des failles dans le sol et parfois en surface.
L’activité sismique est concentrée le long de failles, en général à proximité des frontières entre ces plaques.

[ continuez la lecture ➜ ]

Séisme: Comment s’y préparer

Que faut-il faire lors d’un tremblement de terre

[ Lire ] ou télécharger :


  • L’Algérie abandonne l’exploitation du gaz de schiste 16 mai 2017
    Bonne nouvelle, L'Algérie opte pour l'énergie solaire, et arrête l'exploitation du gaz de schiste. l'Algérie a décidé d'abandonner l'exploitation du gaz de schiste, un revirement de situation, qui se justifie à plusieurs titres. Au premier abord, concentrer tous ses efforts sur les énergies renouvelables. L'énergie solaire plutôt que l'énergie fossile ?. Une bonne nouvelle aussi […]
Archives
algerieautrefois sur Facebook